Les atouts du dossier pour les professeurs


Le présent dossier innove. D’une part, pour la toute première fois, un dossier pédagogique prend la Wallonie, comprise comme une entité fédérée de l’Etat belge, comme seul cadre d’investigation et d’analyse. L’approche tient ainsi compte de la réalité institutionnelle nouvelle.

[...]

Composé de cinquante fiches thématiques, le dossier Wallonie, toutes les cartes en mains tente de cerner les multiples facettes de la Wallonie d’aujourd’hui. Il se présente à l’enseignant comme un outil pratique et aisé, où les informations, condensées, proviennent des articles et des travaux les plus récents. Les professeurs d’économie, de géographie, d’histoire, de cours philosophiques, de français, d’études du milieu... y trouveront des informations actualisées et présentées de façon dynamique.
Chaque fiche comprend en effet, une synthèse écrite et une carte originale. Chaque fiche aborde un thème spécifique. Par commodité, le titre de la synthèse et celui de la carte sont identiques.

Des compléments de synthèse ou des documents sont repris sous la forme de Cartes blanches. Il s’agit de textes, documents ou avis de spécialistes qui complètent les synthèses reprises dans les fiches.

La consultation des 50 fiches permet plusieurs niveaux de lecture :

Approche ponctuelle


Chaque fiche présente une synthèse écrite qui traite d’un sujet précis et une carte ou un graphique, en rapport immédiat avec la synthèse. Chaque fiche peut être consultée séparément; elle est autosuffisante.
Approche thématique


Pour présenter la Wallonie telle qu’elle existe à la fin du XXe siècle, six grands chapitres abordent des thématiques spécifiques. L’auteur a d’abord voulu insister sur l’origine de la notion de Wallonie et fixer la date de 1886 dans les esprits; insister sur le caractère roman et sur la langue française comme facteurs d’unité; le premier chapitre développe les questions culturelles (fiches 1 à 10); l’auteur aborde ensuite la dimension économique (deuxième chapitre, fiches 11 à 14), puis les aspects historiques : évolution et naissance du territoire wallon (troisième chapitre, fiches 15 à 26); l’ensemble des atouts wallons fait l’objet d’un quatrième chapitre (fiches 27 à 38) qui peut être considéré comme une approche géographique de l’espace wallon actuel. La représentativité de la Wallonie dans son environnement belge et européen fait l’objet d’une approche tout à fait originale dans un cinquième chapitre consacré aux dimensions politiques et institutionnelles (fiches 39 à 47); le dossier se termine par la dimension démographique (sixième chapitre, fiches 48 à 50).
Approche chronologique


En s’appuyant exclusivement sur la cartographie et en tenant compte des dates mentionnées, l’utilisateur des fiches peut voir apparaître l’évolution du territoire wallon dans la longue durée. Il doit évidemment tenir compte des thématiques abordées.
Approhe diachronique


L’utilisateur du dossier a la possibilité de parcourir les fiches en n’utilisant que les synthèses écrites. Celles-ci répondent également à une cohérence interne qui permet de cerner, de façon logique, les multiples facettes de la Wallonie d’aujourd’hui. On observera que les informations font l’objet d’une mise en perspective précise, les premières fiches constituant des préalables logiques aux suivantes mais sans que cet ordonnancement soit contraignant.

Le territoire et les limites de la Wallonie ont été déterminés suivant les textes de loi issus des réformes constitutionnelles de 1970, 1980, 1987 et 1992. Le dossier tient compte de ce cadre conceptuel pour en expliquer l’évolution, les changements et les transformations.

Chaque carte est réalisée suivant des échelles permettant de superposer, le cas échéant, des reproductions (autorisées) sur papier transparent. Une pondération de l’importance des villes et communes citées est introduite dans le caractère d’édition et la symbolisation. Afin d’éviter de voir la Wallonie comme une île abandonnée au milieu d’un océan, le nom des pays voisins est introduit sur les cartes historiques et géographiques, en tenant compte des appellations utilisées aux périodes mentionnées. La cartographie intègre les dernières informations en date, apportées par La Belgique. Diversité territoriale, publié par le Crédit communal de Belgique sur base du recensement de 19911.

Souhaité par la Région wallonne et son ministre-président Robert Collignon, ce dossier a bénéficié de la relecture très attentive des inspecteurs des trois réseaux d’enseignement (Mme Marcella Colle, inspectrice d’histoire de la Communauté française, MM. Philippe Mottequin, directeur des services diocésains de l’enseignement secondaire et Maurice Lecerf, directeur général adjoint de l’enseignement de la province de Liège). Ils ont soumis le présent dossier à plusieurs professeurs, dont les remarques et suggestions ont été prises en considération. Le dossier doit beaucoup aussi à l’attention bienveillante et critique de M. Charles Christians, professeur émérite de l’Université de Liège, ainsi qu’au travail précis de Mmes Veithen et Arnold, du Service d’Etude en Géographie économique fondamentale et appliquée (SEGEFA) de l’Université de Liège.

Avec le présent ouvrage, les professeurs disposent de nouvelles cartes en mains...
 
Paul Delforge
Historien,
Conseiller pédagogique
de l’Institut Jules Destrée

Extraits de la préface du cahier pédagogique original (version papier)
(1) Sous la rédaction de B. MERENNE, H. VAN DER HAEGEN, E. VAN HECKE, Bruxelles, 1998

 

Avertissement


Le présent dossier pédagogique s'articule autour d'un jeu de cartes réalisées par le laboratoire de méthodologie des sciences géographiques de Liège (LMG).
Toute reproduction, même partielle et quel que soit le support, est interdite sauf autorisation préalable du LMG.