Institut Destrée - The Destree Institute

               Accueil

Organisation

Recherche scientifique

Education permanente

Conseil

Action

Evénements

 

 

La Fondation Maurice Bologne-Lemaire est créée le 18 juin 1976, à La Louvière, sous l’impulsion de Paul-Henry Gendebien, Pierre Leroy, Robert Moreau, Andrée Moreau-Blampain, Paul Nopère, Jeanne Nopère-Salmon, Albert Romain et Jean Van Lierde, en hommage à l’action de Maurice Bologne et de son épouse Aimée Lemaire. En mai 1982, la coordination administrative des activités de la Fondation est confiée à l’Institut Jules Destrée. L’objet principal de la Fondation est l’octroi d’un prix annuel à une personne, qui, par son action sociale, économique, politique ou culturelle aura le mieux servi les intérêts du Peuple wallon. Il s’agit de la valorisation d’un legs hérité de Jules Destrée, ancien ministre des Sciences et des Arts. Le prix de « la Wallonne ou du Wallon de l’année » a été remis pour la première fois en 1979 à Andrée Blampain (1979). Ensuite ont été « couronnés » Jean Alexandre (1980), Michel Quévit (1981), Thierry Michel (1982), Irène Vrancken (1983), José Happart (1984), Jean-Maurice Dehousse (1985), Thierry Haumont (1986), René Constant (1987), Marinette Bruwier (1990) et Bernard Anselme (1991).

Après une brève interruption, la Fondation charge l’Institut Jules Destrée de l’organisation du Prix Bologne-Lemaire. À partir de 1996, le Prix Bologne-Lemaire du Wallon de l’année est attribué par un comité présidé par Jacques Lanotte. Il est successivement remis au comédien et scénariste Jean-Claude De Rudder (1996), aux cinéastes Luc et Jean-Pierre Dardenne (1997), au président du groupe Technord Michel Foucart (1998), au directeur général des Relations extérieures wallonnes Philippe Suinen (1999), à la secrétaire générale d’Inter-Environnement Wallonie Thérèse Snoy (2000), au pongiste Jean-Michel Saive (2001), au dramaturge Jean Louvet (2002), à l’historien spécialiste des sciences et des techniques Robert Halleux (2003), au scientifique et patron d’une spin-off en nanotubes Jànos B. Nagy (2004), à la cheville ouvrière du réseau wallon de lutte contre la Pauvreté Christine Mahy (2005), à la féministe Jeanne Vercheval (2006) et à la géographe Bernadette Mérenne-Schoumaker (2007).

En 2006-2007, l’asbl Fondation Maurice Bologne-Lemaire revoit ses statuts conformément à la nouvelle législation en vigueur et remet l’ensemble de son patrimoine à l’Institut Destrée. La désignation du « Wallon de l’année » est soumise à une nouvelle méthode : désormais, l’ensemble des lauréats depuis 1996 contribue de manière collective à décerner le prix. En 2009, Benoit Coppée reçoit la statuette du Coq wallon de Paulus, comme « personnalité qui allie à la fois l’esprit d’entreprendre et le développement durable ». En 2010, le prix est remis à Marie-Cécile Bruwier, spécialisée en égyptologie, directrice du Musée de Mariemont, auteur de Mémoires d'Orient. Du Hainaut à Héliopolis.

 

Marie-Paule Bouvy et Paul Delforge

 

Consultation du lien centralisateur suivant :

http://www.wallonie-en-ligne.net/wallonie_citoyennete/index_prix_fondation-bologne-lemaire.htm

 

 

L'Institut Destrée L'Institut Destrée,
ONG partenaire officiel de l'UNESCO (statut de consultation) et 
en statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social
des Nations Unies (ECOSOC) depuis 2012
  The Destree Institute The Destrée Institute,
NGO official partner of UNESCO (consultative status) and 
in Special consultative status with the United Nations Economic
and Social Council (ECOSOC) since 2012 

www.institut-destree.eu  -  www.institut-destree.org  -  www.wallonie-en-ligne.net   ©   Institut Destrée  -  The Destree Institute